Comment faire des réseaux sociaux un outil de développement de nos activités ? Le 9 janvier 2017, Lore Chatillon, dirigeante de LC-Komuniké, livrera quelques clés aux Mampreneurs de l’Essonne et aux entrepreneurs de la pépinière APIS Développement, réunis pour un Mamcafé exceptionnel. Rencontre.

 

Quelle est ton activité ?

J’aime à me décrire comme une facilitatrice en développement d’entreprise par la communication. Loin de tout plan établi à l’avance, je propose à mes clients des solutions pensées spécifiquement en fonction de leurs besoins et de leur budget. J’élabore avec eux une stratégie et déploie les outils qui en découlent.

Quel a été ton parcours ?

Formée aux Beaux-Arts, j’ai suivi un enseignement en animation multimédia, avant d’intégrer un Master en journalisme et communication. J’ai débuté ma carrière professionnelle au Forum des Images, puis à TF1, où je réalisais des films publicitaires, d’abord comme assistante, puis comme directrice de production. En 2000, j’ai intégré le service Internet en tant que chef de projet web. En parallèle, j’organisais des événements pour de grands groupes. J’ai rejoint ensuite une SSII, comme chef de projet web et responsable communication, puis un fabricant de systèmes de chauffage. En m’occupant de la communication des distributeurs et installateurs, j’ai ressenti une véritable appétence pour l’accompagnement des petites structures. J’avais déjà pour projet de créer mon entreprise, et cette expérience m’a confortée dans mon envie de me tourner vers les TPE et PME, avec lesquelles la dimension humaine est plus présente.

Tu as créé  LC-Komunique en 2014. Comment s'est passé le lancement de ton activité ?

J’ai créé LC-Komuniké à l’issue de quelques mois en couveuse d’entreprise, qui m’ont permis de valider l’adéquation de mon projet avec les attentes du marché. J’ai de la chance : mon activité a fonctionné tout de suite ! Je connais une belle croissance, principalement grâce au bouche-à-oreille, et je vis une relation de confiance avec mes clients. Ce que j’aime, c’est travailler avec eux en mode collaboratif, fixer avec eux leurs objectifs et les moyens à mobiliser pour les atteindre.

Que vas-tu présenter aux participants à la rencontre du 9 janvier 2017 ?

Je vais leur expliquer comment intégrer les réseaux sociaux à leur stratégie de communication, comment y effectuer leurs premiers pas et y assurer une présence propice à leur développement. Le taux de conversion est souvent faible sur les réseaux sociaux mais il faut savoir qu’elle se fait souvent de manière indirecte. Cette présence crée une visibilité et conforte un positionnement. Par une présentation ludique et le recours à des exemples, je ferai part aux participants des principales bonnes pratiques.

Que souhaiterais-tu qu’elles retiennent en priorité ?

Sur les réseaux sociaux, il faut être professionnel mais il est également essentiel de prendre du plaisir. Si c’est une contrainte, cela se ressent et il est difficile dans ces conditions d’être attractif. Alors, j’ai envie de leur dire : « Eclatez-vous ! ».

Tu es membre des Mampreneurs depuis 2015. Pourquoi ce choix ?

J’aime la convivialité, les rencontres. Les Mamcafés sont pour moi de véritables bouffées d’oxygène. Les ateliers proposés sont très intéressants et le rythme mensuel idéal pour moi.

 

Pour en savoir plus : http://www.lc-komunike.fr/