Pour nos interventions en public, nos rendez-vous, nous avons besoin d’être au top ! Travailler notre voix et notre posture peut nous donner davantage de confiance et d’aisance. Le 12 décembre, Marie Verguet livrera aux Mampreneurs de l’Essonne quelques clés pour améliorer leur communication verbale. Rencontre.

 

Quelle est votre activité ?

Je suis coach vocal et formatrice en prise de parole en public et communication verbale. J’accompagne les personnes qui souhaitent améliorer leur communication dans un cadre professionnel ou dans une optique de développement personnel. Cadres, demandeurs d’emploi, personnes en reconversion professionnelle ou étudiants, tous peuvent avoir besoin d’être plus performants à l’oral, plus en confiance, d’avoir davantage d’aisance. J’aide aussi des personnes ayant un profil artistique à améliorer leur interprétation de textes ou de contes. Au-delà de la technique vocale, mon travail leur permet de trouver une harmonie entre leur voix, leur corps et leur posture et, surtout, de se sentir authentiques, en accord avec ce qu’elles ont envie de dire.

Comment se passe un accompagnement ?

Il n’y a pas de séance type. Je m’adapte à chaque personne. Tout accompagnement débute par un échange qui me permet de mieux connaître la personne que j’ai en face de moi : pourquoi est-elle là, quels sont ses objectifs, ses blocages, que souhaite-t-elle améliorer, comment se voit-elle ? Je propose ensuite des exercices adaptés, basés sur le souffle, la respiration, le placement vocal, le débit de parole ou la concentration. Nous alternons réflexion, auto-observation et mise en pratique. Il faut en général une dizaine de séances pour construire un socle solide. Mais on peut aussi faire une seule séance sur un objectif spécifique.

Quel a été votre parcours ?

J’interviens dans la sphère de la voix et de la communication depuis quinze ans. J’ai passé dix ans chez Ernst & Young, où j’intervenais principalement comme chef de projet et formatrice. J’ai ensuite été comédienne et chanteuse pendant huit ans, tout en gardant un pied dans l’entreprise (une agence de communication, une fédération dans le domaine industriel puis l’administration d’un théâtre). En parallèle, j’ai repris des études et obtenu un diplôme universitaire en administration de spectacle vivant, ainsi qu’en psychopathologie et clinique de la voix. Tous ces apprentissages liés à la voix, à la communication et à la transmission m’ont amenés à créer ma propre activité pour accompagner les personnes dans leur processus de communication.

Votre travail ne se limite pas à la technique vocale…

En effet. Car la grande majorité des blocages qui s’expriment par la voix ne sont en réalité pas d’ordre technique, d’où l’importance, très souvent, d’aborder les choses de manière plus personnelle. Je continue à me former pour ouvrir le champ de mes coachings, avec des outils comme la MBSR (forme de méditation visant la gestion du stress) ou la scéno-thérapie. Je me suis par ailleurs constitué un réseau de spécialistes, vers lesquels je peux orienter mes clients en fonction de leurs problématiques.

Qu’allez-vous présenter aux Mampreneurs le 12 décembre ?

Je vais leur proposer un mix entre réflexion, conseils et mises en situation. Nous nous demanderons ensemble ce que signifie communiquer, comment communiquer au mieux et comment être en cohérence avec le message que l’on souhaite transmettre. Je leur livrerai quelques bonnes pratiques à adopter.

Que souhaitez-vous qu’elles retiennent en priorité ?

Connaître des techniques de prise de parole est nécessaire, mais il ne s’agit pas de singer quelqu’un que l’on n’est pas. Il n’y a pas une posture, une gestuelle idéales. L’important est d’être en connexion avec ce que l’on est humainement, d’être soi-même.

Pour en savoir plus : http://www.lesondemavoix.com/