Membre des Mampreneurs en Essonne, Sabine Euvrard a créé la société Tamporelle il y a sept ans. Elle vient de prendre la co-gérance de l’EssCoop, une coopérative d’entrepreneurs salariés. Rencontre.

Tu as créé Tamporelle en 2011. Comment l’idée a-t-elle émergé ?

J’ai toujours été passionnée par les loisirs créatifs. Côté professionnel, j’étais acheteuse import au siège d’Intermarché. Mais pendant mon temps libre, je prenais des cours de peinture. Pour marquer mes 40 ans, j’ai décidé de vivre une aventure exceptionnelle. Grâce à mon professeur de peinture, j’ai participé à une rencontre importante de peintres au Canada : pendant cinq jours, nous avons pris des cours de peinture, visité des expositions, assisté à des démonstrations et ce, dans une ambiance très conviviale. J’ai rencontré des entrepreneuses pleinement épanouies et ça a fait tilt. J’avais déjà envie d’entreprendre, mais c’est à ce moment-là que j’ai décidé de sauter le pas. J’ai choisi les tampons créatifs, par amour pour ce produit et parce que je savais qu’il avait un fort potentiel.

Quand ton activité a-t-elle décollé ?

J’étais encore salariée à plein temps les deux premières années, donc j’ai démarré doucement. Face au succès rencontré, j’ai décidé de me consacrer à 100% à cette activité. Je m’en félicite car j’ai multiplié mon chiffre d’affaires par trois en deux ans. J’ai franchi une nouvelle étape en 2016 lorsque j’ai rejoint la coopérative d’entrepreneurs-salariés EssCoop. Bien accompagnée, j’ai affiné ma stratégie. J’ai décidé par exemple d’abandonner les tampons standards et de me concentrer sur les tampons personnalisés. J’ai diversifié mon offre et l’ai enrichie de différentes encres et de rubans personnalisés.

Tu prônes par ailleurs le zéro déchet…

Oui, je suis sensible aux enjeux environnementaux et je m’efforce de préserver autant que possible la planète dans mes activités. Je me suis lancée dans une démarche zéro déchet, à la maison comme au travail. Ce n’est pas facile tous les jours mais je le fais avec un réel plaisir.

De quoi es-tu le plus satisfaite ?

J’ai créé mon propre emploi, construit une entreprise pérenne, conçu une offre qui plaît. J’ai d’excellents retours de mes clients et de nouveaux projets pour 2018, que je dévoilerai bientôt… De plus, je viens de m’engager dans une nouvelle aventure en prenant la co-gérance de l’EssCoop. De cette manière, je soutiens cet organisme qui apporte beaucoup aux chefs d’entreprises comme moi. Ces sept années d’entreprenariat m’ont fait grandir. Je définis mieux mes priorités et je passe plus de temps en famille. Je pratique quotidiennement le yoga et la méditation et j’ai repris le VTT, que j’avais un temps abandonné.

Tu es membre des Mampreneurs. Que t’apporte ce réseau ?

J’aime le concept de cette association dédiée aux mamans entrepreneures et les thématiques proposées, qui me sont très utiles dans mon activité. Par exemple, après l’intervention sur les partenariats, j’ai mis en place une convention. Malgré un planning chargé, je tiens à maintenir ce rendez-vous mensuel dans mon agenda.

Découvrez la boutique Tamporelle : http://www.tamporelle.com/

 

Et le blog : http://blog.tamporelle.com/